Si j’avais la bombe nord coréenne…ou israélienne ;)

Visits: 37

Voici à quoi ressemble la bombe H nord coréenne:

Ceci loge donc bien dans une ogive comme on peut le voir sur le schéma en arrière plan.

Problème pour ces petits états: ils n’ont pas de capacité de détection d’une attaque intercontinentale et de leur identification, surtout si l’attaquant tire d’un sous marin. En cas de menace vitale, ils en seraient donc réduit à arroser les potentiels agresseurs voire alliés suspects.

Quelle pourrait donc être la réponse de ces petits états lors d’une confrontation avec un grand?

Pour la Corée du Nord, il y aurait un moyen astucieux: faire faire le travail par plus vindicatifs qu’eux vis à vis des USA. Pour cela il suffit de vendre les “recettes nucléaires” aux opposants des USA. Mais il y a probablement mieux: Troller les USA grâce à Internet:

Le principe est simple rendre le monde à terme instable par la diffusion massive du savoir faire nucléaire, sans créer de morts au moment de cette diffusion: Internet a une remarquable résistance à toute tentative de censure/contrôle une fois l’information diffusée. Se servir de cette spécificité, au lieu, comme le Dr Khan père de la bombe A pakistanaise de vendre un CD (Ce Dr Khan est également à l’origine de la bombe A nord coréenne-pour la petite histoire après avoir profité de failles (?) de l’OTAN lorsqu’il travaillait pour une usine d’enrichissement germano-hollandaise….)

On peut donc imaginer une diffusion de ce savoir via le Net pour un état menacé dans ses intérêts vitaux. La diffusion d’un point de vue technique pourrait se faire via des fichiers chiffrés diffusé sur le cloud ou sur le darknet dès maintenant, et, si les tensions militaires sont fortes (genre rassemblement de 500.000 américains en Corée du Sud), diffuser la clef de déchiffrage à tous les services spéciaux de tous les pays. Comme tous les pays ont au moins un ennemi 🙂 ils seront forcé de télécharger les données pour ne pas être victime du futur incertain. Pour accentuer la pression, il faudrait même rendre public cette diffusion et donc faire parvenir cette clef de décryptage aux principaux médias, y compris ennemis…

On peut même imaginer que la diffusion de ce savoir faire se fasse comme une série télévisée, par saison, avec teaser pour appâter le chaland (diffuser par petits bouts, en premier, par exemple, le petit manuel de conception du RD 250 (moteur fusée des missiles “Satan” Russe et des engins nord coréen)….

Pour éviter d’être contrôlé par une coupure régionale d’internet empêchant la diffusion des clefs, (je crois que la Corée du Nord n’est relié à l’internet mondial que par deux câbles (un chinois, l’autre, plus récent, russe), on pourrait imaginer un serveur déporté qui spammerait que si la ligne entre le centre de contrôle nord coréen et ce serveur venait à être coupé… 😮

Il faut donc se poser la question dès maintenant: Internet contient-il des bouts de secrets nucléaires attendant une confrontation? Si techniquement ceci est réalisable la seule parade serait de couper le net 😮 .

Il est à noter que le premier qui évoque la possibilité d’une manœuvre de ce type provoque une tempête médiatique voire économique. J’ai de la chance ce blog est obscur.

N’ayez pas peur, c’est un délire… 😉 , je suis MAD.

Délire, vous avez dit délire, regardez ici https://www.38north.org/wp-content/uploads/pdf/NKIP-Terrell-WMD-Use-and-Proliferation-Challenges-062217.pdf (en anglais)….


Une réponse sur “Si j’avais la bombe nord coréenne…ou israélienne ;)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *