Boulettes militaires, diplomatiques, politiques

Vues : 8

Post à croissance continue, comme les dents de rats.

Stoltenberg vers le 17/09/2023:

“if the United States is concerned about China and wants to pivot towards Asia, then you have to ensure that Putin doesn’t win in Ukraine. Because if Ukraine wins, then you will have the second-biggest army in Europe, the Ukrainian army, battle-hardened on our side, and we have a weakened Russian army, and we have also now a Europe really stepping up for defense spending. That will make it easier for you to focus also on China and not only or be less concerned about the situation in Europe. And opposite if Putin wins. So it is in the security interest of the United States to ensure that Ukraine wins and make it easier to deal with China.” Pousser la Chine dans les bras de Poutine est la meilleure idée d’avoir la puissance industrielle de celle ci contre nous…et de faire la troisième guerre mondiale.

L’hiver nucléaire contre le réchauffement climatique? enfin, lui survivra à la guerre future! 🙂

Zelensky lors d’une interview à The Economist vers le 10/09/2023.

“Curtailing aid to Ukraine will only prolong the war, Mr Zelensky argues. And it would create risks for the West in its own backyard. There is no way of predicting how the millions of Ukrainian refugees in European countries would react to their country being abandoned. Ukrainians have generally “behaved well” and are “very grateful” to those who sheltered them. They will not forget that generosity. But it would not be a “good story” for Europe if it were to “drive these people into a corner”.

Menacer l’Europe d’une vague terroriste que ça c’est une chouette idée!

Satellite Nord-Coréen: la troisième fut la bonne

Vues : 0

Bonjour,

Au soir du 21/11/2023, la Corée du Nord a réussi la mise en orbite d’un satellite de reconnaissance optique après deux échecs au cours de l’année écoulée.

Le satellite a été mis en orbite géosynchrone à 500km d’altitude par une fusée “chollima1” dérivée du Hwasong 17 (moteurs du premier et second étage RD 250) Le premier étage est équipé de deux moteurs RD 250 soit au total environ 160 à 170 tonnes de poussée. Pour les performances par comparaison la CZ1 (premier satellite chinois) pouvait mettre en orbite 200kg à 500km d’altitude et était moins puissante. le maxi semble être aux environs de 500kg à 500 km.

2023-179A/58400: 493 x 512 km x 97.4 deg., P = 94.67 min (sat)
2023-179B/58401: 467 x 512 km x 97.4 deg., P = 94.40 min (rocket)

Reste à savoir si, au contraire du satellite lancé par une Unha 3 il y a plus de 10 ans, ce satellite est bien stabilisé et ne tourne pas sur lui même.

Pour ordre de grandeur une optique de 25cm de diamètre et 1000 de focale avec une ASI 294 mm au cul 😉 donnerait une fauchée de 9km pour une résolution de 1.1m….

En image:

“Il” était là. l’équipe n’est pas à usage unique lors des échecs 😮

Le premier étage est propulsé par une paire de RD 250 ce qui ferait une poussée au décollage de 160 à 170t, plus que la CZ1 chinoise de 1970 (120t)

Le satellite:

Si c’est ce satellite là on peut estime sa taille à environ 116cm de haut et le diamètre de la base sur lequel il repose (en supposant que cela soit représentatif du tube optique!) de 66cm (en supposant que la hauteur des supports de la bande rouge soit de 80cm). On peut supposer que c’est au moins un C14 qui est en orbite voire plus (diamètre miroir de 335mm voire de la quarantaine de cm). un Ritchey Chretien de 406mm du commerce a un tube de 115cm long pour 560mm diamètre externe! Cela donnerait une définition de l’ordre du mètre ou un peu moins (0.8m pour un miroir de 406mm)

Maintenant imaginons le RC de focale native 3250mm (F/8) et de 406mm diamètre soit équipé d’une zwo ASI 461 avec un capteur de 44mm sur 33 mm (pixels de 3.76 µm) et d’un réducteur de focale de 0.8 ramenant celle ci à 2600mm on aurait une fauchée de 11km….pour ordre de grandeur des spécifications.

De toutes façon ils ne fabriquent pas les CCD ou CMOS servant de capteur donc ils vont sur le marché international 🙂

J’attends maintenant des photos prises, il est possible qu’elles sortent!

Guerre des drones-suicide: ça peut devenir scabreux.

Vues : 8

Bonjour, Après la guerre Azerbaïdjan/arménie de 2020, où pour la première fois les drones-suicides ont été utilisé de manière non anecdotique, la guerre d’ukraine actuelle nous donne un aperçu de l’efficacité du drone suicide, que ce soit à longue portée ou à courte portée. (geran/shaher136 russes, drones FPV équipé d’une charge de RPG7…)

Peut-on imaginer une extension à des distances plus importantes, et un usage en mer.

La cible:

Ou ça:

Ces navires sont puissants et coûteux, bourrés d’électronique et de radars. Le premier est équipé d’une soixantaine de missiles antiaériens, le second est un porte-avion.

Le but n’est pas de couler les navires (quoique…) mais de les rendre inapte au combat. Il s’agit de cibler des zones précises, en particulier les grandes antennes plates des radars, radars qui sont de construction délicate.

L’engin d’attaque:

Dimensions environ 2,5m d’envergure pour 1,5m de long. Le moteur est un moteur chinois trouvable sur Alibaba d’un prix d’environ 750 à 1000$ bénéfices compris.

Il fait 20kg de traction en altitude (2000m) pour 12cv et un poids de 3kg.

Pour la structure du drone, point besoin de fibre de carbone, ceux qui sont capable de mouler le composite bambou comme ci dessous seront capable de faire le fuselage:

Le but est de faire un engin le moins cher possible, pour le produire en masse (de l’ordre de 100.000 par mois) Portée estimée de 200 à 400km (si drone relai)

L’usage: il faut prévoir des drones d’attaque avec charge explosive, pas forcément importante (5-10kg) +- charge creuse en tandem, se dirigeant par guidage GPS ou Glonass ou Beidu puis avec optique de guidage laser (comparable à celle des missiles antichars type milan) des drones antiradars (type harpy), des drones désignateurs de cible équipé d’une électronique plus conséquente et d’un laser pour illuminer ces fameuses antennes plates, voire de drones lanceur de leurres au moment de l’attaque

L’attaque se ferait par saturation en lançant 100 à 200 drones simultanément sur un court laps de temps 1-5 minutes pour une attaque en essaim.

La défense contre ce type d’attaque:

-Missiles antiaériens: leur nombre est compté et le prix est 50 à 100 fois le prix des drones attaquants.

-le CIWS: bonne idée, mais les canons ne peuvent soutenir des tirs de plus de 1 minute continus…et à 10.000 coups/minute le chargeur est vite vide.

Question: qui peut faire ce genre d’engin?

Le moteur: beaucoup de monde, (ici il est chinois) mais à quel prix?

La cellule: à pas cher la Chine et pays manufacturiers (inde, pakistan, bengladesh, indonésie…)

L’électronique : la Corée, le Japon, Taïwan, les USA, la Chine principalement (pour le pilotage un arduino suffit!)

Bref….Si des pays se décident à faire la vraie guerre au vu des enseignements récent, il faudra surveiller ça.

Sous-marin nord-coréen Hero Kim Kun Ok: étude rapide.

Vues : 9

La Corée du Nord a lancé un nouveau sous-marin qui était en construction depuis au moins 2017. Voici quelques photos de cet engin, on verra ce que l’on peut en tirer.

Sur cette image, en comptant qu’un homme avec casquette spéciale fait 1,85 m de haut j’obtiens un sous-marin de plus de 70 m de long et 7 m de diamètre environ.

Sur cette image l’armement est visible. il y a 10 tubes lance-missiles (2 rangées de 5 à l’arrière de l’îlot)

C’est l’image la plus intrigante. Une grosse canalisation débouche au 1/3 arrière dont l’orifice semble avoir un diamètre de 50cm. Ce n’est pas pour l’évacuation de l’eau des ballasts mais plus probablement le rejet d’eau de refroidissement de la propulsion.

Est-ce une propulsion nucléaire la est la question. le plus petit sous-marin nucléaire d’attaque est la classe RUBIS française, qui fait 73m de long sur 7.6m de diamètre pour 2670t en plongée. Il est possible que cet issue d’eau de refroidissement soit celle du réacteur car la puissance thermique à évacuer est plus grande que sur un diesel. Il sera intéressant de suivre la chose. A priori au vu du profil des roméos russes, ce sous -marin est à propulsion conventionnelle.

Les Nord-coréens ont présenté le sous-marin comme nucléaire tactique (les missiles sont porteurs d’une bombe nucléaire, leur portée évaluée est de 1.500 à 3.000 si c’est le Pukguksong-3A de 1,5m de diamètre pour 9.5m de long).

Sortez les neuroleptiques : le conflit ukrainien peut-il déraper ?

Vues : 14

Les moteurs des missiles intercontinentaux nord-coréen sont des RD 250 dont la conception et la fabrication se faisait à Dniepro du temps de l’URSS (missile Satan)

Estimation de la date d’obtention du RD 250 par les Nords Coréens.

Intéressons nous au Hwasong 13 nord coréen apparu en 2012, dernier défilé en octobre 2015 sur modèle légèrement modifié.

Ce modèle probablement un peu bidonné n’a jamais volé, ni fait l’objet de static fire à ma connaissance. L’origine des moteurs du premier étage est un doublet de 4D10 du R27K (env 25 t pour chaque moteur).

En sept 2016, static fire d’un demi RD 250 en présence de KJU.

J’en conclus qu’il est probable qu’en 2015 les Nord Coréens ne disposaient pas de RD250 au point que le missile montré à cette époque était une version modifiée d’un truc non proof of concept….et que l’usage du RD 250 n’était sans doute pas envisageable à court terme

Question : qu’ont récupéré les Nords Coréens à ce moment ?

1) Moteurs complets ? Non récupérer un moteur fusée d’une techno avancée ne donne pas d’indication sur la métallurgie, voire sur les tolérances vibratoires….et ne donne pas accès aux modes de fabrication facilement.

2) Des plans complets avec indications métallurgique ? Possible et même le plus probable mais qui possédait ces plans ? A priori les plans étaient à Dniepro qui n’était pas prorusse à l’époque de l’euromaiden.

3) des hommes ? Peu probable car la Russie, passe encore mais la CDN et son régime hard…faut savoir parier sa tête. De plus à part les ingénieurs chef, personne n’a de vue d’ensemble sur le bidule…

4) Chose curieuse : « On 14 August 2017, the Institute of International Strategic Studies issued a report presenting evidence that “North Korea has acquired a high-performance liquid-propellant engine from illicit networks in Russia and Ukraine”, likely produced by Pivdenmash facilities.[6] Both the company and the Ukrainian government denied the allegation. » Sur Wiki…il aurait été facile d’accuser le précédent gouvernement….Mais là pour accuser les Russes ?

Donc la date de cession des plans doit se situer entre 2014-2016 après l’euromaidan. Question sans réponse quoi en échange…

Imaginons que l’échange soit une clef USB de recettes de cuisine comme l’a été la fourniture des plans du RD 250 

Qui a fourni les plans? les Russes (mais ils ont du concevoir de nouveaux moteurs pour le missile SARMAT faute de disposer du RD 250!) ou les Ukrainiens? On peut donc supposer que si ce n’est pas les Russes, c’est les Ukrainiens donc les deux parties savent le fin mot de l’histoire

Conséquences pratiques:

-Si une attaque surprise est effectuée sur une seule ville française, on ne saura pas qui a tiré si le point de départ est un sous marin.
-En cas d’attaque actuelle quel que soit le tireur, on allume le bad-boy c’est à dire le Russe avec suicide réussi à 100%
-Politique-fiction US: j’allume les Français pour que ceux ci allument les Russes. Mauvais calcul car, comme les sous marins US, GB, FR naviguent physiquement dans les mêmes eaux (au point qu’ils se rentrent dedans!) , la réponse russe sera pour les trois.
=> corollaire avant de tirer on demandera gentiment aux américains s’ils veulent mourir.
=> soit on répond automatiquement à une agression atomique et là la purée est envoyée par tous les belligerants.
=> soit on ne réponds pas et là on pleure. mais vaut mieux pleurer qu’être grillés.

J’en conclus donc qu’il n’est pas dit-même fortement peu probable-que les américains partagent les données des satellites d’alerte avancée si nous nous faisons plomber une cité unique !!! (en supposant qu’il soit possible de savoir qui a tiré avec ces satellites)

En pratico-pratique c’est merdique la dissuasion pour la France-vaut mieux savoir organiser une guérilla sur 20 ans….(mais dangereux cette technique car risque de guerre civile possible)

Politique fiction : l’Ukraine possède un module : où faut-il le déposer pour gagner la guerre ?

Moscou ? Non car fin du monde.

Washington ? Idem

Ukraine….ben, euh sur notre sol, mauvaise idée.

Une ville lambda russe ? La réponse sera cuisante si les russes identifient l’attaque. (et l’absence de départ de missile détecte par les satellites d’alerte avancé signera l’attaque ! (ou missile parti d’Ukraine)

Le meilleur coin : une ville d’Europe !

=> pas d’engagement strict us sur le plan nucléaire

=> engagement classique de l’Otan à 100 % (ce sera forcément les Russes qui ont attaqué)

La vraie question : y-a-t-il un module ukrainien ? (soit je délire comme Poutine soit c’est vrai) et qui physiquement détiendrait cet éventuel module, ce qui revient à penser à la chaîne de commandement de ce pays !

Au fait module prépositionné ou non 😮 ? (ça loge facile dans un 38t)

Ma machine à délire fonctionne à plein tubes…. À suivre

Drone-torpille nord coréenne Poseidon-like?

Vues : 13

Les Coréens du Nord ont dévoilé une nouvelle torpille dronisée:

Le site Covert Shores donne les dimensions suivantes: environ 16m de long pour 1,5 à 1,6m de diamètre avec propulsion diesel-électrique possible.

En effet il interprète les 3 pots à l’arrière de la torpille comme étant des filtres à air. En supposant qu’1/5 du volume interne de la torpille soit réservé au gazole, cela ferait un volume de 3000l. Largement de quoi traverser le Pacifique à faible vitesse (4-6 noeuds.) et non pas 1000 km comme indiqué sur ce site. Le poids de l’engin est, par définition son volume à une densité de l’eau de mer, soit environ 25 à 26 tonnes.

Mais je pense que cette interprétation est fausse. en regardant de plus près les “pots” sont au sommet d’une courte tige dont le diamètre semble se rapprocher de celle d’un canon de fusil, c’est trop peu pour l’admission comme pour l’échappement. De plus la position de ces pots est exposée aux projections d’eau de mer, dès que celle ci n’est pas d’huile! L’autre explication est qu’il s’agisse d’antennes de liaison radio, de même que l’antenne plate (starlink 😀 ) à l’avant de la torpille.

Si la torpille fonctionne à la pile a combustible au méthanol, plus simple que celle à hydrogène, on peut espérer un rendement de 20-25% de la réaction chimique (pile effoy)

Pour 3000 l de méthanol, il faut environ 1700l d’oxygène liquide. l’énergie disponible correspond à ce qui serait fourni par un moteur diesel de bonne facture avec 700l gazole seulement. On peut émettre des hypothèses de puissance continue.

Si la puissance continue est de 10KW/h la consommation est de 9l/h. donc le réservoir est vide au bout de 300 heures. à 6 nœuds cela ferait une autonomie de 3300 km. Je ne dispose pas de la donnée suivante résistance à l’avancement d’un cylindre avec ogive à la pointe mais cela doit se calculer facilement…et donc la puissance nécessaire à faible vitesse!

A suivre…

Séquence délire: des NFT gratuites :)

Vues : 15

Mon ordinateur, ou un joyeux hacker, produit des images curieuses et assez esthétiques pour certaines.

Ces anomalies se produisent fréquemment même quand l’ordinateur ou la carte graphique n’est pas chargé…

c’est marrant ces petits bouts de navigation internet affiché… la dernière est très esthétique, non?

C’est en parfait accord avec mes délires, c’est anarchique et dénué de sens!

Dominique

Arme médiatico-psychologique Nord Coréenne: comment en sortir par le haut?

Vues : 19

Comme vous le savez, je suspecte les Nords-Coréens d’avoir installé une arme médiatico-psychologique lié aux techniques nucléaires militaires qui seraient diffusé sur le Net. https://forgeat.fr/blog/2022/10/22/si-javais-la-bombe-nord-coreenne-ou-israelienne/

Comme solution envisagée pour contrer cette menace je n’en voyais qu’une: la coupure du Net. Or l’économie du Net surpasse largement l’économie liée aux armements nucléaires voire même de l’armement global. Il serait donc stupide de se priver de l’économie du Net pour choisir celui de l’armement.

En fait l’autre solution, en cas de crise majeure et d’usage nord coréen de cette menace consiste à….proposer un désarmement nucléaire général et global, grandes puissances comprises, sur des délais courts (de l’ordre de quelques semaines). Ceci ne pourrait se faire qu’en recourant aux voies diplomatiques traditionnelles qui seraient à remettre en ordre. Il est évident que devant une telle crise l’armement classique fasse l’objet de discussions…

PS je parle ici des Nords-Coréens, mais n’importe quel état ayant prouvé ce savoir-faire pourrait actionner la machine infernale…

A suivre…

Qui veut les plans de Marcoule G2?

Vues : 22

Amis du soir bonsoir.

Après les Chinois qui donnent le moyen de refroidir les têtes nucléaires, voici les Américains ou plus exactement le DOE (département of energy) qui laisse traîner sur le Net des plans de …. Marcoule G2, réacteur plutonigène conçu vers 1958 pour équiper les forces armées française d’armes nucléaires.

Ce réacteur faisait 200 MW thermiques (le réacteur Nord Coréen en fait 20 maxi) et était chargé de 110 t d’uranium naturel (pas d’enrichissement nécessaire).

Le doc précise la géométrie interne du réacteur, la conception des barreaux d’uranium et de leur gaine avec en prime l’outil utilisé pour souder les gaines.

Bon je n’en montre pas plus je ne tiens pas à passer par la case zonzon.

Supernova financière.

Vues : 16

Bonjour les amis.

Tout le monde en occident a entendu parler du problème de la dette. Celle ci est répartie entre trois entités, le ménages, l’Etat et les entreprises. Le but du jeu est de faire tourner le mistigri entre ces trois acteurs. Il faut rappeler que c’est la dette des uns qui fait l’épargne des autres. Sans gros volume de dette pas de grosse épargne!

Les ménages tiennent les politiciens par les roubignoles qui eux même on besoin des sous des entreprises pour financer leurs campagnes. L’Etat est il le dindon de la farce? En France, oui. Aux USA pas de souci les ménages s’endettent à fond les ballons, ce qui n’empêche pas l’Etat de crier famine auprès du Congrès chaque septembre de l’année pour dépasser le niveau de dette imparti.

Problème arrive toujours le temps de rembourser. Ceux qui sont épargnés (en occident souvent les entreprises) pensent être à l’abri. Erreur sauf à pouvoir tondre un œuf, une bonne dette peut transformer par l’évolution économique en mauvaise dette.

Imaginons:

En France l’Etat décide de se désendetter. Il n’y a plus de bijoux à vendre en France donc soit il diminue la dépense soit il élève les impôts soit les deux. Diminuer la dépense signifie que la dépense “manquante” soit tiré sur les revenus soit des entreprises (moins de subventions/exemptions fiscales) soit des ménages (fonctionnaires au régime maigre) Ceci entraînera soit une dégradation des conditions économiques des entreprises, soit des consommateurs soit les deux

L’Etat et les entreprises peuvent être tentés par une diminution des revenus à verser aux employés. C’est le plus sûr moyen de transformer le carrosse Apple en citrouille: moins, bien moins de consommateurs prêt à verser 1 mois de salaire pour un téléphone. Problème supplémentaire: comment faire payer plus d’impôts à des personnes dont les revenus diminuent?

Une crise inflationiste pour résorber la dette? Mais tant que l’argent ne parvient pas au consommateur et demeure stocké dans les paradis fiscaux, aucune inflation ne viendra. De plus si on commence à diminuer les ressources des consommateurs (ménages) ceux ci vont anticiper une baisse de revenus et épargner plus que prévu: Pour le moment il est hors de question de pratiquer la politique d’arrosage des consommateurs, bien qu’elle soit évoquée à gauche (revenu universel) comme à droite (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/la-monnaie-helicoptere-remede-miracle-face-a-la-crise-du-coronavirus-844043.html

Cela peut fonctionner si on est en circuit fermé bref, sur un seul pays autarcique genre Corée du Nord. Mais il y a des pays concurrents si la valeur de la monnaie se perds les gros épargnants vont être tenté de changer…

Question: es-ce que la Chine est financièrement plus solide que l’occident vu ce que l’on voit passer?

Question subsidiaire quel forme prendra la prochaine crise financière? des taux d’intérêts négatifs? (autre forme d’argent hélicoptère qui existe déjà)

Edit d’octobre 2023:

La crise à venir semble prendre la direction de la hausse des taux suite à une poussée inflationniste. Il semblerait que les rendements exigés des entreprises se soient envolés suite à leur surévaluation durant la période des taux bas, ce qui a poussé certaines d’entre elles à relever leurs tarifs. Bien sûr devant cette poussée inflationniste les banques centrales ont relevé les taux….faisant perdre de la valeur à pas mal d’investissements +- hasardeux. Ce qui était (faiblement) rentable à 1% de taux d’emprunt est franchement catastrophique à 4%. (exemple twitter, Facebook…. 😀 ) Pour les états, faire rouler la dette va devenir funky. Pour l’investisseur, se débarrasser de titre de dettes à taux négatifs va devoir être une urgence…faisant naitre une crise obligataire. Pour ceux qui ont investis à fonds bloqués ils encaisseront les pertes (espérons sans effets de levier ou plutôt râteau, l’investissement!)

Petit problème: quand les perdants ont eux même emprunté pour jouer sur les marchés et ne peuvent rembourser…Je n’ai aucune donnée sur ce phénomène mais il se peut que des banques morflent….

A suivre!